Pipol - Questionnez un expert

By submitting this form, I have read and agree to the Privacy Policy and I accept the use of marketing cookies.

Merci!
Votre demande a bien été reçue.

Innovation

Comment créer une culture axée sur les données ? Leadership.

mardi, février 12, 2019

Les organisations qui ont une culture axée sur les données recherchent sans cesse à exploiter leurs données pour renforcer la rentabilité et l’efficacité de l’entreprise. Le personnel est prêt à saisir toutes les opportunités qui s’offrent à tous les niveaux, ce qui résulte en de meilleurs résultats et une plus grande productivité.

Aujourd’hui, tout chef d’entreprise ou presque aspire à établir une culture axée sur les données car les bénéfices sont évidents, quel que soit le secteur concerné. Mais ce type de culture n’est pas facile à mettre en place. Pour établir une culture organisationnelle qui tire profit des opportunités (et de la complexité) qu’offrent les données, les directeurs d’entreprise doivent donner l’exemple.

PREMIÈRE ÉTAPE : RECUEILLIR LES DONNÉES. DEUXIÈME ÉTAPE : LES UTILISER.

De plus en plus d’entreprises accumulent un gros volume de données dans le cadre de leurs activités. Malheureusement, ce sont souvent des ressources qui restent inexploitées si elles ne sont pas correctement optimisées. Les données ne sont utiles que si elles font partie intégrante de l’organisation et sont utilisées à ces fins. Mais comment mettre en œuvre un tel changement de culture ?

CELA DEMANDE DE L’ARGENT, DU TEMPS, UNE EXPERTISE – AINSI QU’UN VÉRITABLEMENT ENGAGEMENT DE LA DIRECTION

Le processus qui permet à une entreprise d’avoir une culture fondée sur les données demande du temps. Par ailleurs, la plupart des personnes sont hostiles au changement, si bien que le processus peut rencontrer une certaine résistance. Pour réussir, il est nécessaire d’avoir les bons outils d’analyse, de se fixer une stratégie ambitieuse (mais réaliste) qui implique des objectifs axés sur les données, et de faire appel à de bons experts internes (ou externes). Réussir implique également de former le personnel moins qualifié en technologies, de manière à ce qu’il soit en mesure de comprendre les processus et les bénéfices liés à l’utilisation de mesures et puisse utiliser correctement les données. Mais même avec les meilleurs outils et les employés les plus qualifiés, réussir exige d’avoir un soutien sans faille de la direction pour obtenir une adhésion de tous, de la base au sommet.

PROMOUVOIR LE CHANGEMENT PAR L’EXEMPLE

La direction doit s’impliquer davantage et ne pas se contenter de valider les frais des nouveaux outils d’analyse et les dépenses en personnel. Elle doit avoir foi dans les données et gérer avec intelligence les implications qui en découlent, quel que soit le défi que cela peut représenter. Elle doit mettre l’accent sur l’importance des données en prenant des décisions fondées sur des données probantes. Autrement, quelles que soient les mesures prises pour mettre en place une culture axée sur les données, leur impact sera réduit et elles perdront de leur efficacité.

Les données ne peuvent pas, à elles seules, transformer votre organisation. Les vrais moteurs du changement – et donc du succès – sont les personnes. En commençant par le sommet de la hiérarchie.

NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS AIDER

Chez Pipol, nous savons comment guider des organisations comme la vôtre vers une culture véritablement axée sur les données. Nos services d’informatique décisionnelle (BI) combinent une stratégie personnalisée et une feuille de route ciblée pour aider les entreprises à optimiser leurs potentiels en matière de données. Notre objectif final est d’aider les entreprises à développer une culture de données qui s’intègre dans l’ADN de leur organisation. N’hésitez pas à nous contacter et nous vous aiderons à lancer ce processus à l’aide de notre outil d’évaluation de la fonction décisionnelle.

Merci!
Votre demande a bien été reçue. Télécharger le livre blanc